Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

George Mothron et le Répulsif Contre les SDF

La mairie d’Argenteuil dément avoir utilisé un produit répulsif contre les SDF

© AP

george mothron maire argenteuil
George Mothron

PARIS – La mairie d’Argenteuil (Val-d’Oise) s’est indignée dimanche contre la polémique qui enfle depuis plusieurs jours à  propos d’un produit répulsif anti-SDF. Même si ce produit a été acheté par la mairie et utilisé à  titre « d’essai » par le grand centre commercial de la ville, aucune consigne n’a été donnée pour l’employer plus largement, a-t-on assuré au cabinet du maire.

Joint par l’Associated Press, le directeur-adjoint du cabinet du maire Georges Mothron (UMP), Richard Durbiano, a reconnu que la mairie avait acheté ce produit répulsif qui laisse une odeur nauséabonde et tenace -il est cependant « non toxique »- mais a assuré que ses services ne l’avaient pas utilisé.

« Jamais aucune consigne n’a été donnée à  un agent pour l’emploi (de ce produit, NDLR) à  l’encontre des SDF ou de qui que ce soit », a-t-il affirmé, démentant les propos tenus anonymement dans la presse par des employés municipaux. Le directeur-adjoint du cabinet de la mairie a évoqué un cas de « diffamation » et annoncé qu’une enquête serait menée en interne par la direction des services municipaux.

Il a toutefois reconnu que la mairie envisageait l’utilisation de ce produit pour assurer la « sécurité » et la « tranquillité des habitants » s’il fallait « prendre des moyens pour circonscrire des espaces, et éviter que des personnes s’y installent ». Mais le répulsif n’est envisagé que comme une « alternative » parmi d’autres, « panneaux, pots de fleurs, barrières », utilisés par exemple « à  Paris » sous certains ponts.

Selon M. Durbiano, la mairie a acquis ce produit en juillet dernier et en a donné au service de sécurité du centre commercial d’Argenteuil, dans le cadre d’une collaboration public-privé au sein du « comité local sécurité prévention délinquance ».

Le seul endroit où il a été répandu « pour un essai » se trouve dans les sorties de secours du centre, afin que les sans-abri ne viennent s’y loger et entraver pas le passage. Cela a été fait uniquement pour des « raisons de sécurité », a-t-il précisé.

Richard Durbiano s’est insurgé contre le fait « qu’on puisse croire qu’à  Argenteuil, on va ‘gazer’, asperger un produit pour faire fuir les SDF », assurant qu’il y avait eu dans les médias « une déformation totale de la réalité ».

« Les SDF font l’objet d’une prise en charge bien suivie (…). On est une des rares villes de France à  proposer un hébergement temporaire toute l’année. Maintenant on nous reproche d’avoir une politique anti-SDF: c’est n’importe quoi! », s’est insurgé M. Durbiano.

La ville d’Argenteuil a cependant pris un arrêté anti-mendicité entre le 1er juillet et le 30 septembre, « comme de nombreuses autres villes de France » durant l’été.

Depuis jeudi, les réactions d’indignation se multiplient, suite à  l’annonce de l’utilisation de ce produit répulsif. Faouzi Lamdaoui, secrétaire national du PS et candidat déçu aux législatives à  Argenteuil, a dénoncé dimanche l’absence de réaction de Nicolas Sarkozy et de François Fillon sur cette affaire, leur demandant de condamner « l’attitude inhumaine de Georges Mothron. » AP


Publié le 27 août, 2007 dans Actualité.

Laissez un commentaire