Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Municipales: Rebsamen (PS) pour « des alliances locales » avec le MoDem

François Rebsamen pour « des alliances locales » avec le MoDem

francois rebsamen

PARIS (AFP) – Le numéro deux du PS, François Rebsamen, s’est déclaré « favorable » à  des alliances avec le MoDem aux élections municipales de mars 2008, « sur la base de propositions communes », dans un entretien à  paraître jeudi dans l’hebdomadaire Le Point.

« Les candidats présentés par le Parti socialiste doivent chercher le rassemblement le plus large. Je suis favorable à  des alliances électorales locales sur la base de propositions communes avec le MoDem. Avec un désistement au second tour pour celui qui arrive en tête », affirme le maire de Dijon.

Selon l’ex-directeur de la campagne présidentielle de Ségolène Royal, « on ne dirige ni une ville ni un pays replié sur son camp ».

D’autre part, M. Rebsamen ne ferme pas la porte à  une présidentialisation du régime. C’est « une question sur laquelle nous devons plancher. Le PS ne peut pas en rester à  la culture du pouvoir acquise sous François Mitterrand », estime-t-il.

Enfin, le dirigeant socialiste prend la défense de Ségolène Royal, qui « a une légitimité électorale ». « Elle a été battue mais, contrairement à  Lionel Jospin qui, en 2002, avait assumé seul la défaite, elle s’est penchée sur les causes de l’échec » à  la présidentielle, juge-t-il.


Publié le 23 août, 2007 dans Actualité.

Laissez un commentaire