Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

NOUS REFUSONS D’ETRE MIS EN CAGE

Pourquoi nous manifestons

Source: PSP-SPP.com

Montebello, Québec (19-21 aoùt 2007) — Stephen Harper, George Bush et le président mexicain Felipe Calderà³n se réunissent derrière des barrières d’acier et des milliers de policiers au château Montebello, dans le cadre du soi-disant  » Partenariat pour la sécurité et la prospérité (PSP) « .

Ils parlent de  » sécurité  » et de  » prospérité « , mais leur programme en est un d’insécurité et de misère pour les classes ouvrières et opprimées de toutes les Amériques.

En bref, le  » Partenariat pour la sécurité et la prospérité (PSP)  » conjugue les politiques destructrices néolibérales de l’Accord de libre échange nord-américain (ALENA) aux tactiques de peur et de paranoïa associées aux politiques de  » sécurité nationale « . Le PSP est un nouveau projet, mais il cadre parfaitement dans le programme colonialiste et capitaliste imposé aux peuples du monde depuis des siècles.

Le véritable programme du PSP n’est un secret pour personne : guerres meurtrières et occupations militaires à  l’étranger; militarisation des frontières et augmentation des détentions et des déportations; attaques soutenues contre les peuples autochtones, les pauvres, les migrant-e-s et la classe ouvrière; destruction de l’environnement; multiplication des méga projets au service de l’avarice des entreprises; et pire encore.

Le PSP, décrit par ses agents comme une ALENA version 2.0, est conçu et promu par des sociétés transnationales et les groupes de pression qui les soutiennent, comme le Conseil canadien de chefs d’entreprise. Ces  » big boss  » rencontreront les chefs d’État ici même au château, à  huis clos, évidemment…

Le PSP renforce le principe de la  » Forteresse Amérique du Nord « , en vertu duquel les riches et privilégiés vivent reclus dans des communautés fermées et des villes gentrifiées, protégés par la police et des mesures de sécurité, alors que le capital circule librement à  travers les frontières et que l’accès à  la main d’œuvre bon marché et aux ressources naturelles s’accroît; pour tous les autres, il y a les barrières et les frontières, les réserves, les centres de détention, les prisons, la surveillance accrue et une précarité généralisée.

Aujourd’hui, alors que les politiciens et les chefs d’entreprise se cachent derrière des lignes de police et une barrière d’acier de trois mètres de haut, et que nous sommes exclus à  l’extérieur et poussés dans des  » zones de manifestation « , Montebello est le symbole le plus éloquent de cette Forteresse Amérique du Nord.

NOUS REFUSONS D’ETRE MIS EN CAGE

Alors que Bush, Harper et Calderà³n se réunissent avec les grands capitalistes, un réseau d’activistes anticapitalistes prônant l’action directe, provenant du Québec et de l’Ontario, unis par les principes de l’Action mondiale de peuples (AMP), tenteront de perturber le Sommet.

Nous ne demanderons pas aux chefs et agents du PSP, ni aux gouvernements, d’être plus gentils. Nous n’avons aucun intérêt à  négocier les termes de notre misère ou à  être achetés avec des miettes. La justice et la dignité s’obtiennent par la mobilisation de base, par la lutte et par l’action directe, pas par la charité de riches philanthropes, de rock-stars ou de politiciens complices du système de destruction. Bush , Harper et Calderà³n méritent d’être confrontés directement!

Nos manifestations et notre résistance s’enracinent dans l’organisation des luttes quotidiennes: pour la souveraineté et l’autodétermination des peuples autochtones des Amériques; pour la justice, la dignité et la libre circulation des migrant-e-s; contre les détentions et les déportations; contre la guerre et l’impérialisme; pour la justice en milieu de travail; contre la pauvreté, pour la justice écologique; pour la libération de tous les prisonniers politiques; et en solidarité avec les mouvements de justice sociale partout dans le monde.

En 1994, le jour de l’entrée en vigueur de l’ALENA, les Zapatistes du Chiapas ont entamé un soulèvement dans le sud du Mexique, en déclarant que l’ALENA représente une  » sentence de mort  » pour les peuples autochtones. Avec le PSP, les politiciens, bureaucrates et entreprises nord-américaines réitèrent leur sentence de mort contre nous tou-te-s. L’inspiration des Zapatistes fais toujours échos, 13 ans plus tard, alors que nous lions nos luttes et nos préoccupations, et nous unissons pour confronter le PSP, à  Montebello et au-delà . Nous sommes partout…

INFO: www.psp-spp.com — www.agp.org — [email protected]


Publié le 20 août, 2007 dans Monde.

Laissez un commentaire