Articles intéressants à lire

Cour Supreme Israel  Denver International Airport  Symboles Occultes Bank of America  Georgia Guidestones  Saturne Occulte  Pyramide Blagnac  Le Rockefeller Center  Parlement UE  Symboles dans les logos  Sionisme Rothschild  Le billet d'un dollar  Cherchez l'erreur  Cathedrale Saint Jean le Divin  Le Projet Rivkin  La Fasces  La Nouvelle Aube Nouveau Jour en Image  Feu dans les Esprits des Hommes  Les 1000 points de lumiere  La Pierre de Bethel  La Main Cachee  Systeme Solaire  Aleister Crowley  Ordre des Illumines de Baviere  Qui est Baphomet  Illuminati New World Order  Introduction NWO

Big Brother à  Paris

Le gouvernement veut « tripler » les capacités de vidéo-surveillance

Source: Yahoo!

tout est sous controle yahoo

PARIS (AFP) – Le gouvernement veut « tripler » les capacités de vidéo-surveillance existant actuellement en France, grâce à  l’interconnexion des différents dispositifs, dans le but de lutter contre les risques de terrorisme et de violence, a annoncé jeudi Michèle Alliot-Marie.

La ministre de l’Intérieur, qui venait de présider une réunion sur ce thème, a précisé devant des journalistes qu’elle souhaitait développer la vidéo-surveillance « de façon prioritaire dans le cadre de la future loi d’orientation et de programmation de Sécurité intérieure » (LOPSI) qui devrait être présentée en Conseil des ministres à  l’automne.

Il ne s’agit « pas de faire Big-Brother« , a assuré Dominique Bussereau, secrétaire d’Etat chargé des Transports, présent lors de cette réunion au siège du ministère de l’Intérieur, Place Beauvau, mais « les risques encourus », notamment en matière de terrorisme « font qu’il (me) paraît indispensable de développer la vidéo surveillance », a souligné Mme Alliot-Marie.

Pour « couvrir le plus large territoire possible », a-t-elle ajouté, il faudra une « meilleure mise en réseau (avec) tous ceux » qui utilisent déjà  cette technologie, citant notamment « les collectivités, la RATP, la SNCF, les grands magasins ».

Cela passe par « l’interconnexion » de tous ces systèmes entre eux, à  l’exclusion des installations privées, a-t-elle assuré.

Le coùt de l’interconnexion et des équipements publics à  réaliser représente « plusieurs centaines de millions d’euros au total », a estimé la ministre.

Selon elle, il s’agit « de protéger les Français contre le risque terroriste ou contre un certain nombre de risques de violences, c’est la façon de protéger la liberté des Français d’aller et de venir sans risquer pour leur vie ou pour leurs biens »

Mme Alliot-Marie a souhaité que « le plus rapidement possible, à  l’automne prochain, nous puissions avoir un dispositif harmonisé et complet« , les personnels nécessaires au suivi et à  l’analyse des images étant d’ores-et-déjà  « globalement suffisants ».

Quant à  la durée de conservation des images, « entre 48 heures et une semaine selon les lieux, il n’y a pas de changement », a souligné la ministre, en assurant qu’il n’était « pas question que la police ait accès aux données » (Mais Bien Sur!!) des installations privées.

L’inspecteur général de l’administration Philippe Melchior, chargé mercredi d’une mission sur la vidéo-surveillance par le président de la République Nicolas Sarkozy, devra communiquer ses propositions aux ministres concernés en septembre.

Avons-nous le choix?

Non. Et c’est comme ça, maintenant on peut s’estimer être le deuxième Royaume-Uni, on aura une caméra de surveillance pour chaque rues, c’est être libre ça?


Publié le 27 juillet, 2007 dans Big Brother.

Laissez un commentaire